Meilleurs Couteaux de poche/pliants :

Salut tout le monde, j’été loin pendant longtemps à essayer d’apprendre tout ce que je peux, mais j’ai quelques infos à partager avec vous.

Voici ce que j’ai appris sur le couteau pliant Gerber Evo apres une utilisation d’environ un mois710MQAfSQmL._SL1500_
Le Bon: le design de l’ouverture avec le doigt est vraiment sympa.

La bascule du doigt est bon pour le protéger, je me suis retrouvé poussant plus fort avec ce couteau que je ne faisais pas avant avec un pliant. C’est parce que je ne suis pas inquiet de blesser un doigt si la lame a glissé, mais surtout il a été parce que le clapet empêche votre main de glisser, ce qui est un sacré bon moyen de découpage.

test tactical gerber evo

Le Moins : la conception réelle de la lame semblait être bonne, mais le métal était assez ******, bien sûr il est facile à affûter, mais je n’ai jamais semblé être en mesure de l’obtenir assez pointu. Peut-être j’ai pas la technique, mais même hacher était en quelque sorte en mesure d’ébrécher la lame. Il ne pouvait pas tenir un bord plus de quelques jours (et je ne suis pas un utilisateur lourd, malgré ce que cela doit sembler)

La Mauvais: ok voici le plus gros problème que j’ai trouvée avec ce couteau, les dents de scie ne sont pas à la hauteur, il me semble étrange que Gerber créent une lame de type Tanto, étant donné que cette conception de lame est faite pour les taches durs lorsque les dents sont faibles.

test tactical gerber evo2

Le couteau semblait être bien fait depuis le début, il y a pas de décantation de la lame du tout, mais après seulement une semaine ou deux d’usage modérée les dents étant déformé, avec un peu de décantation de la lame. Après un mois d’utilisation de la lame, j’ai arrivé à un point que je ne suis pas à l’aise de continuer à utiliser le couteau avec les niveaux que je voudrais.

Peut-être je suis juste trop fort sur elle, peut-être je devrais utiliser une lame fixe, pas un pliant. Peut-être, mais je suis un artiste martial depuis longtemps maintenant et je crois en portant un couteau de poche à la fois comme un outil pratique, mais aussi comme un moyen potentiel d’auto-défense.

Mon instructeur de combat  m’a toujours dit de ne pas compter sur un couteau pliant pour exactement la raison pour laquelle celui-ci a échoué.

En cherchant les couteaux BENCHMADE pour mon prochain test, peut-être il sera un griptillian.

Source : 

http://www.bladeforums.com/forums/showthread.php/359068-Gerber-Evo

Share: