Mon experience avec le couteau de poche SOG Flash 2

70,99€

Best deal at: amazon.frAmazon.fr
Acheter pour le Meilleur Prix
Set Lowest Price Alert
×
Notify me, when price drops
Set Alert for Product: Sog Flash II A/O Satin Drop Point Couteau pliant - 70,99€
Last Amazon price update was: 13 décembre 2017 20 h 13 min (Info)
× Product prices and availability are accurate as of the date/time indicated and are subject to change. Any price and availability information displayed on Amazon.com (Amazon.in, Amazon.co.uk, Amazon.de, etc) at the time of purchase will apply to the purchase of this product.
0

SOG est une entreprise qui m’a toujours intrigué. Ils ont évité le modèle plus traditionnel de conception de couteaux de production, qui implique généralement une équipe de designers internes et une liste de freelancers, favorisant plutôt l’approche d’un homme. Tous les couteaux de SOG sont conçus par le président et fondateur Spencer Frazer. Cela a donné lieu à des éléments de conception uniques et, finalement, à des couteaux très uniques. Le SOG Flash 2 en est un brillant exemple, un couteau typiquement SOG et résolument différent. Cette lame a été autour du bloc une fois ou deux (il a été en production pendant des années), et a traversé les mains de milliers dans ses différentes itérations. Aujourd’hui, je reviens à la version classique avec un bord lisse et une poignée noire.

Sog Flash II

Objectif

Aux fins de cet examen, je classe le Flash II en tant que couteau EDC de taille moyenne et de tactique d’urgence. Avec sa grande lame, sa poignée adhérente et son ouverture assistée, le Flash II pourrait facilement remplir un rôle tactique d’urgence. En outre, en raison du nombre de finitions et de choix de poignées disponibles, cela pourrait très bien être une collection pour les fans de la marque.

Dimensions générales et caractéristiques de la lame

Le Flash II a une lame de 8.89 cm, et une longueur totale de 20 cm et un poids de 87g. Pour en revenir au but de ce couteau, je pense que la combinaison de la longue lame et du poids léger en fait une option tactique d’urgence intéressante. Cela pourrait aussi être pratique pour tous les jours si vous aimez une plus grande lame mais que vous n’aimez pas être pesé (le Flash I est une version plus petite, peut-être plus appropriée pour tous les jours).

La forme de la lame est un Drop point très traditionnel. C’est un design sans fioritures avec un meulage à plat (« FFG »). Comme un traditionaliste, ce style simple de lame me plaît toujours, et le FFG est idéal pour le tranchage. Mon Flash II est livré avec une très belle finition satinée et un biseau secondaire méticuleusement rectifié. La finition satinée est un aimant d’empreinte digitale, et je me retrouve constamment essuyant ce couteau … Cela en dit probablement plus sur moi que sur le couteau, mais c’est quelque chose que j’ai remarqué.

Bien sûr, comme l’un des modèles classiques de SOG, ce couteau se décline en deux formes de lame (wharncliffe, tanto et la version drop point). Vous pouvez également obtenir cette lame avec un revêtement TiNi (TiNi) et même avec des bandes de tigre.

SOG a choisi l’acier AUS8 lame pour le Flash II. Si vous êtes en acier alors vous connaissez déjà AUS8, c’est un acier japonais de milieu de gamme. Si vous n’êtes pas dans l’acier, alors sachez que AUS8 prend un avantage et le tient plutôt bien. C’est facile à aiguiser et très indulgent. SOG fait un traitement cryo sur cette lame qui est censé améliorer la ténacité. Je trouve que AUS8 est tout à fait adéquat et correspond bien à l’étiquette de prix de milieu de gamme.

Poignée, ergonomie et clip de poche

Le Flash II a une poignée unique en forme de boxy faite de nylon renforcé de fibre de verre épais (FRN); un plastique renforcé. Certaines versions arborent une poignée en aluminium et vous pouvez trouver la version FRN dans une douzaine de couleurs ou plus. J’aime la version FRN car elle garde la lumière du couteau et ne se sent pas bon marché. C’est un FRN beaucoup plus dense que ce que l’on dit, un Benchmade Griptilian. Il n’y a pas de doublures dans cette poignée, ce qui aide avec le poids mais n’est pas sans inconvénients (discuté ci-dessous) …

L’ergonomie de cette poignée de forme étrange est étonnamment bonne. C’est un design trapu et n’a aucun problème à remplir la main. Les coins ont été légèrement arrondis. Pour un usage normal, c’est confortable, et même en tenant fermement la poignée et en découpant de longues boucles de bois, ce n’était pas si mal. Je ne voudrais pas construire un fort d’arbre avec ce couteau, mais pour la plupart des tâches je dirais que la poignée fonctionne bien. J’aime la rampe de pouce et le double choils. Ils aident à contrôler les travaux de détail. Les côtés des poignées ont reçu une texture de diamant et aident à l’adhérence globale.

Le clip de poche est un design de transport ultra profond et est réversible. Il s’agit d’un clip uniquement inclinable et offre une forte rétention. C’est plutôt funky, définitivement un autre look distinct de SOG. Il y a aussi un très petit trou de longe à côté du clip.

Déploiement et blocage

Le Flash II a une ouverture assistée. Une légère pression sur l’un des clous ambidextres du pouce fait ressortir la lame en un «flash». Les jeux de mots stupides, l’ouverture est rapide et lisse. Les ouvertures assistées peuvent être une question de goût, mais je l’aime sur ce couteau, surtout en tant que pliant tactique d’urgence. Le déploiement rapide et infaillible sous contrainte est ce que je recherche dansune lame tactique d’urgence, et le Flash II fournit exactement cela.

Sog Flash II

Il y a un verrou de sécurité sur le côté de la poignée. Lorsque la sécurité est engagée, il empêche l’ouverture accidentelle du couteau. Pour plusieurs, cela sera à peu près aussi utile qu’une chaussette sur le pied d’un poulet, mais cela permet à SOG de faire de cet ouvreur assisté un couteau de transport basculant, alors ça ne me dérange pas. Je laisse juste le mien dans la position « off » et continue ma journée.

Le Flash II utilise ce qui semble être une combinaison entre une serrure à pêne et un verrou. C’est difficile pour moi de le dire sans démonter le couteau, ce que je ne suis pas tout à fait prêt à faire. J’ai trouvé qu’il y avait un jeu d’un côté à l’autre quand j’ai eu la lame ouverte et verrouillée. J’ai essayé d’ajuster le pivot, et a été capable de le réparer un peu, mais il y avait encore un jeu évident dans la lame. Étant donné qu’il s’agit d’un design sans doublure, avec ce qui semble être une sorte de verrou de boulon, je ne suis pas vraiment surpris par cela. S’il y avait du jeu de haut en bas (il n’y en avait pas), je serais inquiet car cela donnerait à penser que le verrou pourrait échouer.

Si vous pouvez vivre avec un petit jeu côte à côte dans votre couteau alors je ne vois pas cela comme un problème majeur. Si le jeu de la lame est quelque chose que vous ne pouvez pas supporter ou si vous voulez vraiment utiliser ce couteau, gardez cela à l’esprit.

Conclusion

Dans l’ensemble, je suis très heureux avec le Flash II. J’adore la lame, j’apprécie la légèreté et je trouve l’aide ouverte pour être à la fois amusante et pratique. C’est un petit couteau original qui se démarque vraiment dans la foule. En tant que fan de choix, je pense que c’est une bonne chose. Le seul vrai négatif que je pourrais trouver était le jeu de la lame. J’ai fait quelques lectures et je sais que je ne suis pas seul, mais cela ne l’empêche pas d’être un couteau pliant classique apprécié par beaucoup. Si vous voulez quelque chose de léger, pratique et un peu différent, alors je suggère de voir le SOG Flash II.

Guide Gratuit :

Pour vous remercier de visiter LaSurvie.fr, je vous offre mon livre "Comment (Sur)vivre en Harmonie avec la nature".

d3ff01c5-c1ab-43e8-876f-39a8cfcf4058

Je ne fais pas de spam.
9 Total Score

Add your review

Tags:

Pas de commentaire

Leave a reply

Guide Gratuit :

Pour vous remercier de visiter LaSurvie.fr, je vous offre mon livre "Comment (Sur)vivre en Harmonie avec la nature".

d3ff01c5-c1ab-43e8-876f-39a8cfcf4058

Je ne fais pas de spam.