Test couteau de combat Ontario Marine Raider.

1 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Ontario SP10 Marine Raider Bowie – Amazon

Sur l’ensemble des couteaux que je possède, l’Ontario Marine Raider Bowie SP10 est un de mes favoris, non pas parce qu’il est particulièrement fonctionnelle ou excelle à une tâche particulière, mais plutôt parce qu’il est 650 grammes de plaisir – et doit-il être dit que cela a l’air génial. Il dispose également d’un point d’équilibre vraiment sympa (aidé par sa construction pleine soie cachée).

2 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

La gaine est très bien faite. Il a une bonne couture ciré et des rivets solides. Le choix des matériaux est également très bien pensé.

3 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

La gaine est composé de nylon balistique à l’avant, pour la dureté générale et la résistance à l’abrasion, avec support en cuir afin qu’il ne déchiqueter pas vos jambes pendant que vous le portez.

4 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

5 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

A650 grammes, je peux pas dire que je voudrais avoir cela lier a ma ceinture, mais à la rigueur il est certainement faisable.

6 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Même avec un bord maigre, sa lame est pauvre performante pour les tâches plus petites. La lame commence trop haut pour étouffer sur l’exactitude.

7 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Chaque fois que je dois utiliser ce couteau pour la coupe générale, j’utilises cette prise spécifique, en utilisant mon pouce pour pousser.

8 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Techniquement parlant, ce couteau est un couteau de combat, mais je ne pense pas personnellement qu’il serait bon pour lutter contre tout. Il est beaucoup trop lourd pour être très pratique dans le combat, mais il excelle à découper. En fin de compte, je l’utilise seulement comme un couperet, et j’y conseiller d’autres font la même chose. Il peut facilement passer à travers les branches relativement épaisses en un seul aller.

9 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

La poignée est particulièrement mal à l’aise, de sorte à la rendre plus confortable pour un usage personnel, je choisi pour couvrir la poignée avec nitrile (qui est briser après plusieurs mois). Je suggère d’utiliser une sorte de tube de vélo Schwinn, ou un ruban de hockey Jaybird, juste pour le plaisir de l’ergonomie. Les bosquets dans la poignée sont ce qui rendent la tenue de cette bowie particulièrement inconfortable.

10 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

11 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Malheureusement, le hachage peut se sentir comme si la crosse de ce couteau essayes de casser votre petit doigt. Une forte emprise et quelques grand gants Radians vont résoudre ce problème.

12 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

13 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Gants mitaines en cuir synthétique – Amazon

Le couteau est lourds avec un bord fine, ce qui rend tous les hacher très puissant.

14 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Encore une fois, même si ce couteau est techniquement conçu pour être un couteau de combat, vous auriez certainement du mal à trouver quelqu’un qui serait prétendre qu’il est un mauvais hachoir.

15 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

16 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

La longueur généreuse de la bowie rend l’écorçage facile si il n’y avait pas le point du clip presque pointu. Comme précédemment, il est certainement une bonne idée de porter des gants lors de l’exécution de cette tâche.

17 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

L’angle de bord par défaut était assez obtus, donc je l’ai amincie pour la rendre convexe.

18 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Comme vous pouvez le voir, le bord sur mon couteau remonte un bon 3-4 mm plus loin que l’un de l’usine.

19 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Le point clip de la bowie est mal affûtée, et pourtant il est si maigre qu’il ne prendrait pas plus de 5 minutes pour le rendre un bon bord.

20 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

La petite épaisseur est bénéfique quand il vient au batoning, car elle permet de diviser le bois avec facilité. Je ne peux pas trouver un couteau Marine Raider Bowie à défaut a cause des conditions d’utilisation difficiles, de sorte que vous ne devez pas retenir quand vous le frapper.

Si il n’y avait pas ce point de clip, ce couteau serait le couteau de batoning parfait.

Mais comme vous voyez que si vous êtes trop près de la pointe, comment la lame passe par tous les bâtons, vous devez être assez prudent lorsque vous utilisez la Marine Raider Bowie comme un couteau de batoning.

21 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Le trou est utile pour la rétention si vous allez hacher beaucoup.

22 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Le revêtement affecte sa capacité à être utilisé comme un attaquant lors de l’utilisation d’un acier de feu, donc je broie une section agréable d’acier nu de 90 degrés. Cela étant dit, son volume le rend un peu lourd pour générer des étincelles, donc si j’ai plusieurs options, je vais utiliser probablement autre chose.

23 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Pour envelopper les choses, ce couteau est un morceau relativement bon marché avec une capacité de coupe supérieure à la moyenne et un look vraiment dur.

24 Test couteau de combat Ontario Marine Raider

Je ne voudrais pas suggérer l’achat de ce couteau comme une option tactique en raison de son manque de vitesse, mais si nécessaire, vous pouvez toujours le jeter à la direction générale de la menace, et simplement leurs poids va détruire tout sur son passage.

En fin de compte, comme un couteau très agréable à regarder, un couteau de camp amusant, il est difficile à battre (surtout à ce prix!).

Mais il suffit de le regarder. Comment pouvez-vous nier qu’il est l’esthétique?

Copyrights :

http://morethanjustsurviving.com/ontario-spec-plus-marine-raider-bowie-knife-review (contenu et photos)

Guide Gratuit :

Pour vous remercier de visiter LaSurvie.fr, je vous offre mon livre "Comment (Sur)vivre en Harmonie avec la nature".

d3ff01c5-c1ab-43e8-876f-39a8cfcf4058

Je ne fais pas de spam.

Tags:

1 Comment
  1. […] vous pouvez voir l’épaisseur de la lame par rapport au couteau Ontario Marine Raider (Test d’Ontario Marine Raider). Inutile de dire, le contraste est […]

Leave a reply

Guide Gratuit :

Pour vous remercier de visiter LaSurvie.fr, je vous offre mon livre "Comment (Sur)vivre en Harmonie avec la nature".

d3ff01c5-c1ab-43e8-876f-39a8cfcf4058

Je ne fais pas de spam.
Search
%d blogueurs aiment cette page :